Recettes Bivouac Disco Series : Pad-Thaï en 4x4

Navarre, Espagne, bienvenue dans notre campement face à l'Aragon, entre Carcastillo et Zangoza, 21h.

Après avoir traversé le fameux désert des Bardenas Reales, nous trouvons un bel oasis, tempéré et irrigué d'une fraîche rivière, la situation rêvée après avoir passé plusieurs heures dans la poussière, sous le soleil brûlant du désert Espagnol.


Notre campement établi, le petit plongeon effectué, nous ne perdons pas plus de temps et profitons de la grande mobilité qu'offre le Disco Series pour nous installer non pas au coffre de notre 4x4, mais directement face à cette rafraîchissante rivière au décor scénique.

Un point qu'on oublie parfois de mentionner, une table conventionnelle aura quelques difficultés à pouvoir s'installer dans ce type de recoin, ou le sol est loin d'être droit, jonché de racines, et se brise pour se fondre dans la rivière. L'intérêt même d'un trépied, et la raison pour laquelle le monde de la photographie a validé cette méthode depuis des lustres, c'est qu'il n'est par essence pas bancale. Le Disco Series, sur ce type de spot, nous offre donc la possibilité d'installer notre setup cuisine sans prise de tête, le niveau sera effectué simplement en allongeant plus un pied plus que les autres.


Recettes Bivouac Disco Series : Les ingrédients


Au matin, nous avions pris le soin de faire quelques courses pour notre Pad-Thaï à côté de Pampelune avant de pénétrer l’aridité des Bardenas, et étions équipé d’un réfrigérateur 12V, de quoi conserver comme il se doit l’ensemble des ingrédients listés dans cette petite recette, pour 2 bons mangeurs :


- 10 Gambas

- Morceaux de boeuf

- 1 Poivron rouge

- 250g de Nouilles aux oeufs

- 3 gousses d’ail

- 1 oignon

- Sauce soja

- Coriandre fraîche

- Jus de citron vert

- Huile de coco

- Disco Serie iKamper


Recettes Bivouac Disco Series : Pad-Thaï


La tranquillité de l’emplacement, bercé par le son de la rivière, nous laisse émincer tranquillement notre oignon et nos 3 gousses d’ail. Pendant que Caroline s’adonne à la découpe et fond comme toujours en larme au dessus de ces oignons, je m’occupe de mon côté de faire chauffer à feu-doux le Discada, cette plaque de fonte Meehanite anti-adhésive, puis y ajoute de l’huile de coco. Si vous n’êtes pas fan du goût de l’huile de coco, vous pouvez très bien en acheter une désodorisée, qui vous permettra de profiter du profil lipidique intéressant de cette huile, et sa résistance à la saturation lors des cuissons.

Une fois effectué, évitez de toucher vos yeux avec vos doigts et commencez par saisir l’ensemble oignons et gousses d’ail émincés dans votre huile de coco, puis remuez régulièrement jusqu’à baisser le feu et laisser le tout mariner un instant. Durant cet instant, profitez en premièrement pour lever les yeux, admirez le paysage et cet instant de vie privilégié, mais pas trop longtemps, car il va falloir couper votre poivron !


Note en exergue : la méthode de cuisson du Disco Series, historiquement développé à partir de disques de charrues, a pour spécificité même de concentrer sa chaleur en un point central (aux alentours des 300 à 340° en puissance maximale sur le brûleur Kovea, puis réduit drastiquement en s’éloignant vers le bord), cela vous offre donc plusieurs intensités de cuisson selon la zone du disque. Pour cuisiner avec le Disco Series, nous procédons toujours de telle sorte à saisir les aliments au coeur du disque (aussi appelé Skottle), puis les éloigner du centre, et faire saisir à leur tour les prochains ingrédients.

Toujours à feu doux, vous pouvez désormais incorporer vos poivrons soigneusement découpés en lamelles, et les laisser fondre en compagnie de votre mélange oignon et ail, toujours au centre du skottle Disco Series. Pendant ce temps-là, sortez vos gambas, ça ne va pas tarder à être leur tour.


Petit conseil Overlander : essayez d’arriver entre 18h et 19h sur vos bivouacs. Plus tôt, vous risquez d’investir les lieux d’une manière qui peut être perçue comme intrusive ou dérangeante pour certains locaux ayant pour habitude de s’y promener. Plus tard, vous terminerez comme nous par cuisiner et diner dans le noir (donc utiliser de la batterie pour vos éclairages), vous battre avec les insectes, et si cerise sur le gâteau vous aviez aussi des photos à prendre, et bien ça ressemblera moins à ce que vous avez vu précédemment, mais plus à ce que vous allez voir dorénavant !


Revenons non pas à nos moutons, mais à notre Pad-Thaï en 4x4. Les poivrons ont bien mariné, ils commencent à prendre une belle couleur, notamment à devenir digérable pour ceux qui y sont intolérants à cru, il est temps d’éloigner vos légumes de la partie centrale du Disco Series, pour faire place à la protéine. 


Posez donc délicatement l’ensemble de vos gambas d’une manière linéaire, du centre du disque vers son extrémité, venez ensuite régulièrement interchanger celles situées à l'extrémité du disque, avec celles situées au centre. Cela vous assurera une cuisson uniforme sur l’ensemble des gambas. Sur ce mode de cuisson, nous profitons agréablement du fait que nos légumes restent chauds en les positionnant sur l'extrémité, sans pour autant qu’ils cuisent de manière incontrôlée.


Nous nous servons systématiquement de la tablette fournie avec le Disco Series, elle est en réalité très pratique pour se passer d’une table pliante. Pour faire au plus simple, on s’organise souvent de telle manière à utiliser la partie supérieure de notre frigo comme plan de travail, couplé à la table du Disco. Pour 80% de ce que l’on cuisine, c’est suffisant.


Pour les amoureux de sensations fortes, il est possible de faire flamber vos gambas. Pour ma part je préfère conserver le goût naturel du crustacé, et l’accompagner d’un petit verre d’un Whisky tourbé, comme un Laphroaig, un Caol Ila ou un Ardbeg. Si toutefois vous souhaitez faire flamber vos gambas, faites le au dernier moment, et servez dès que les flammes sont éteintes.


Quant à la cuisson des gambas, je pense que c’est avant tout une affaire de feeling. Restez au-dessus de votre Disco, observez la coloration, et interchangez régulièrement les positions des gambas, jusqu’à obtenir une consistance suffisante à votre goût, et une belle coloration.


Une fois les gambas cuites, c’est au tour de votre bœuf d’être saisi à feu puissant. Sortez l’ensemble des gambas dans un plat, éloignez le plus possible vos légumes du centre du disque afin d’éviter qu’ils ne cuisent d’avantage, puis saisissez très rapidement votre viande en l’agrémentant de sel. Pendant ce temps là, commencez à décortiquer vos gambas cuites, ou demandez à madame, monsieur, ou votre progéniture, de le faire. Au passage, j'espère que vous avez de l’eau pour vous laver les mains, ça pue !


C’est une question de minutes, voire de secondes selon l’épaisseur de vos morceaux. Veillez à bien conserver une cuisson bleu à saignante, car votre viande continuera de cuire lors de l’étape de l’assemblage complet de votre Pad-Thai dans le Disco Series, qui par un déglacage de la fonte, viendra récupérer l’ensemble des précieux sucs qui s’y seront accumulés.


Une fois la viande saisie et uniquement saisie, positionnez là sur les extrémités du Disco de la même manière que vos légumes, puis ajoutez l’ensemble des nouilles aux œufs directement sur le disque, toujours sur une puissance de flamme relativement élevée. Versez ensuite une première quantité d’eau sur le tout (rien de précis), ajoutez en au fur et à mesure que les nouilles l'absorbent, jusqu’à obtenir une cuisson al dente.


Une fois vos nouilles cuites mais encore légèrement fermes (goûtez !), le moment de magie commence. On balance tout ! Gambas décortiquées, boeuf, vos poivrons et vos oignons, la sauce Soja (sucrée, salée, à votre convenance), le jus de citron vert, votre coriandre fraîche ciselée, et enfin, pensez à bien saler lors de cette étape. Du goût, du goût, du goût (Hélène Darroze, 2021 😂).


Mangez ! On le dit souvent, mais notre Disco Series nous a rendu légèrement flemmard par son niveau d’aisance et de praticité. Nous ne sommes que 2, il est donc relativement confortable pour nous de manger directement dedans, ce qui nous évite de sortir des assiettes, et d'avoir de la vaisselle supplémentaire. Nous nous organisons régulièrement de telle manière à replier entièrement les pieds du Disco jusqu’à qu’il soit à hauteur de chaise pliable, la petite tablette faisant office de repose couverts et boissons. Plus de table pliante, et plus d’assiettes !!


A partir de maintenant, vous n’avez plus besoin de moi et pensez à quitter cet article. C’est normal, vous avez faim ! Il vous reste cependant une seule petite étape sinon le malheur s'abattra sur le sort de vous autres superstitieux : n'hésitez pas à suivre l’ensemble de nos aventures sur notre chaine Youtube ou sur notre compte Instagram, il sera un honneur d’échanger avec vous. Merci à iKamper pour ce bel objet, bien plus pratique que ce que l’on avait pu imaginer, on ne pourrait plus s’en passer. Ride safe !


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.